Retour dans le
cosmos
Menu
P'tits philos /

Les peurs des enfants : quoi ? quand ? pourquoi ? Comment les surmonter ?

Vous devez être connecté pour noter cet article

Les monstres, les insectes, le noir… Même certains adultes peuvent en être effrayés. Je me suis posée une question en mode flashback “A quel moment et pourquoi j’ai commencé à avoir peur des araignées ? ”. Je vous embarque avec moi dans les abîmes les plus obscurs des peurs des enfants pour comprendre leurs natures, leurs origines et apprendre à les surmonter.

Qu’est ce que la peur ?

Commençons par le commencement, avant de pouvoir vaincre ses peurs il faut d’abord comprendre ce qu’elles sont. Selon plusieurs sources sûres (Cf : mon cher Larousse du lycée), la peur est “ un sentiment d’angoisse éprouvé en présence ou à la pensée d’un danger, réel ou supposé, d’une menace.” Nous voilà bien avancés … Pour avoir peur il faudrait donc avoir une certaine notion du danger, hors chez certains enfants cette notion apparaît plus ou moins tardivement. On pourrait traduire cela par la peur de l’inconnu. Une situation encore jamais rencontrée, une chose qu’il voit pour la première fois…  peuvent l’effrayer.

Certaines peurs sont récurrentes chez les enfants et on pourrait même dire qu’à chaque âge correspond une peur.

 

Les peurs évoluent avec l’enfant

Comme je vous le disais, certaines sont communes à tous les enfants et varient en fonction de leur âge, de l’environnement dans lequel ils évoluent. Voici toutefois des angoisses fréquentes chez l’enfant :

  • À partir de 8 mois : la séparation des parents
  • Dès 1 an : les bruits forts et surprenants
  • 18 mois : le noir  (jetez un coup d’œil à l’article veilleuse DIY)
  • 2 à 4 ans : les fantômes, les sorcières, les monstres
  • 5 à 12 ans : les insectes, les dentistes ou médecins, le vide, le rejet par autrui

 

Comment surmonter les peurs de l’enfant

Petites ou grandes, elles sont à prendre au sérieux, car c’est une forme d’expression. Il faudra, petit à petit, lui apprendre à les surmonter pour grandir ! Le ridiculiser reviendrait à le pousser à l’isolement. Vaincre ses peurs c’est aussi découvrir le monde, s’ouvrir aux autres et à de nouvelles choses. Il faut donc le rassurer, sans le surprotéger, en lui rappelant des situations avec lesquelles il se sent à l’aise pour que l’angoisse passe et qu’il s’acclimate à cette nouvelle épreuve.

Si votre tout petit angoisse c’est le moment de sortir l’arme fatale anti-peur, j’ai nommé le précieux et délicat super Doudou !

Pour les plus grands, libérez la parole et incitez le à se dévoiler et à poser des mots sur ses craintes et sur ce qui l’effraie. Ce n’est pas magique certes, mais le fait d’en parler lui permettra de rationaliser la situation par lui-même, impressionnant non ?

Les enfants ne sont pas dupes, si vous réussissez à obtenir une discution sur le sujet vous pouvez également leur parler de vos propres peurs, ça lui fera du bien et à vous aussi ! Enfin et c’est une des parties les plus importantes mais aussi l’une des plus difficiles : maîtrisez-vous et choisissez bien vos mots. Evitez de crier à la vue d’une araignée, si vous montrez que vous avez peur, cela peut devenir une réelle source d’angoisse pour eux aussi.

Ce film d’animation pourra servir d’outil pour aider les enfants à surmonter la peur du noir et des montres. L’idée d’introduire une créature appelée « Luminoir » est…lumineuse !


J’espère vous avoir été de précieux conseils, n’hésitez pas à partager vos expériences, à plusieurs, les solutions ne seront que plus efficaces 🙂

Laisser une réponse